Putain, 2 ans !

Il n’y a pas que les rhums agricoles dans la vie…

 

Oui, cela fait maintenant deux ans que je vous saoule avec mes histoires perso.
D’un côté, je me dis que c’est assez court finalement et d’un autre côté, j’ai l’impression que cela fait déjà bien plus longtemps que ça. A tel point que j’ai du mal à me rappeler de “l’avant”. C’est un peu idiot (je trouve), mais l’écriture du ce blog, intimement liée à mon expérience du Rhum, a été tellement intense et prenante, qu’elle fait désormais partie intégrante de ma vie.
Non seulement, comme je vous l’ai expliqué il y a un an, il m’a permis de vivre ma passion encore plus intensément mais il m’a aussi permis de rencontrer tellement de gens intéressants et passionnés.
Comme encore très récemment pendant le Rhum Fest à Paris. Je parle autant de certains professionnels (pour n’en citer que quelques-uns : Cédric Brément, Guillaume Ferroni, François Longueteau, Cyril  Lawson…) que d’autres amateurs comme moi.
Une seconde année également marquée par des lectures de plus en plus nombreuses sur la qualité dans le monde du Rhum ; ce que qualité veut dire, les dérives, les tentatives de mise en place de classification…
Tout le monde n’en est pas convaincu mais je suis persuadé que sans la mise en place et/ou l’application de certaines règles, le Rhum (oui ça fait beaucoup de Rhum avec un grand “R”) ne pourra réellement évoluer de manière profonde et bénéfique.
C’est aussi une année où la “premiumisation” s’accélère, chaque marque veut avoir sa bouteille haut de gamme, sa carafe vendue à prix d’or.
C’est tout aussi vrai pour les rhums blancs que pour les vieux d’ailleurs.
Seulement voilà, sans les règles évoquées plus haut, compliqué (pour ne pas dire impossible) de connaitre la qualité de ces bouteilles et de savoir si elles valent leur prix.

J’avais aussi annoncé il y a un an que j’aurai moins de temps pour écrire et bien que ce soit vrai au vu du nombre d’articles écrits (quoi qu’il faudrait voir en fonction de la longueur des articles ^^), je vous ai quand même sorti 6 articles en un mois et demi – pour ceux qui sont nuls en maths, ça en fait un par semaine.

Deux ans durant lesquels, j’ai pu déguster, goûter, tester et boire énormément de choses ; tous les styles (mais pas trop de rons parce que bon faut pas déconner non plus :P), tous les âges, toutes les puissances, toutes les méthodes de distillation, toutes les matières premières… Et pourtant il en reste encore tellement à découvrir, et c’est tant mieux !
Cela devrait pouvoir m’aider à vous raconter ma vie pour encore quelques années 😉

… mais il y en a quand même de très bons 😉

6 thoughts on “Putain, 2 ans !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s