La Maison (du Whisky) + Velier = une soirée réussie

Lundi 26 mars 2018. LMDW organise des dégustations sur toute la journée. Le soir, quelques privilégiés ont le plaisir de se rendre dans la boutique d’Odéon pour déguster quelques jolies choses (puis d’être conviés au restaurant pour se remettre de leurs émotions). J’ai eu la chance de pouvoir y aller et je ne regrette pas.

Direction Odéon donc pour se rendre à la boutique LMDW et Fine Spirits, trajet bien connu de ma petite personne. Je vous avais déjà parlé d’une soirée passée là-bas il y a quelques années de ça.
Arrivé parmi les premiers, je prends le temps de jeter un coup d’œil au rez-de-chaussée – où vous trouverez de tout – puis suis rapidement aiguillé vers l’étage, que j’avais hâte de voir depuis qu’il a été refait à neuf. Je monte donc les quelques marches et arrive dans un espace bien plus dépouillé et “clean” qu’avant, avec une grosse dominante de bois et de marbre ; et aucun mur vierge de bouteilles. Peu de choses à jeter dans la sélection en exposition, dont une vitrine à merveilles signées Velier et autres rhums agricoles antiques.

S’affaire déjà, sur la table qui trône au centre de la pièce, Arthur qui dispose des rangées de verres, qui seront bien utiles pour la suite de la soirée.
Les autres convives font leur apparition les uns après les autres, avec entre autre Tristan des rhums L’Esprit, caviste et embouteilleur indépendant dont je vous ai déjà parlé (ici pour 2016 et là pour 2017), Nicolas de la maison Clet en Normandie, Olivier de Rhumattitude ou encore Alexandre du site Excellence Rhum…

Clairins Ansyen

Les clairins ansyens : Sajous, Vaval et Casimir

Vient le moment où la soirée débute vraiment et apparaissent alors sur la table trois bouteilles aux étiquettes plus que provisoires et au liquide paille. Les quelques annotations nous permettent de comprendre bien vite qu’il s’agit des premiers clairins vieillis ! Ou clairins ansyens comme ils sont appelés. On peut sentir l’excitation dans le public et les murmures vont bon train.
Qu’avons-nous exactement face à nous ? Un Sajous, un Vaval et un Casimir, tous trois vieillis plusieurs mois (entre 18 et 30, mais je ne sais plus exactement combien) dans des fûts ayant contenus d’autres spiritueux précédemment. Le Sajous et le Casimir ont profité de fûts dans lesquels ont préalablement vieillis du caroni, alors que pour le Vaval, c’est un fût de whisky écossais qui aura été choisi (si je me souviens bien un 10 ans du Speyside).
Les verres se remplissent chacun d’un précieux centilitre et sont passés de main en main pour que tous les invités puissent se joindre à cette grande séance de dégustation.
Je n’ai pas pris de notes, aussi vais-je tenter de vous faire un bref compte-rendu pour vous livrer mes impressions.
Il est intéressant de noter que les trois sont très différents les uns des autres. Le Sajous est peut-être le plus marqué par le bois (même si cela reste très mesuré) et le jus lui-même est quelque peu dompté par les mois passés en fût. Il n’a pas été sans me rappeler ce boisé léger et particulier que l’on trouve sur des rhums élevés sous bois. Le Casimir est quant à lui resté fidèle à lui-même, avec son identité forte et organique à souhait. Au nez le boisé est presque inexistant mais se fera plus présent en bouche. J’ai trouvé l’influence caroni absente ou presque, mais je me suis rendu compte après quelques minutes que des notes distinctives de la distillerie ressortaient sur la finale. Malheureusement je ne saurais dire duquel de ces deux clairins cela venait. Le Vaval, enfin, très différent, avec là aussi un profil marqué, mais cette fois-ci non sans rappeler certaines eaux de vie de plantes… Oui je sais c’est assez étrange, mais ça fait son effet.
Bref, je n’ai été pleinement conquis par aucun d’entre eux, mais ne serait-ce que par leur singularité, il faudra absolument que j’y goûte à nouveau et que je leur donne plus de temps (quelques minutes dans le verre ont déjà suffi à les faire évoluer).
Et ça tombe bien, certains d’entre eux sont en dégustation au Rhum Fest. A noter quelque chose d’étrange, puisque parmi ceux disponibles sur le salon, le Casimir semble avoir été vieilli en fût de whisky, et non de caroni. J’essaierai d’en apprendre plus sur le stand.

Transcontinental Haiti

Transcontinental Rum Line – Haiti 2004

Nous avons enchainé sur le dernier né de la gamme Transcontinental, un rhum d’Haïti en brut de fût, embouteillé spécialement pour la boutique d’Odéon. Un peu à la manière de Plantation, qui fait ça depuis un moment, LMDW au travers de sa gemme Transcontinental, a décidé de donner la possibilité aux cavistes de commander certains rhums qui seront mis en bouteilles uniquement pour eux, avec une mention sur l’étiquette “Specially bottled for l’homme à la poussette”, certes je ne suis pas caviste mais  et ça rendrait bien, alors laissez-moi me faire mes films.
On retrouve le profil des rhums haïtiens que l’on a déjà pu voir chez d’autres embouteilleurs avec une puissance alcoolique non négligeable, peut-être même un chouillat trop élevée. Gourmandise et esters sont donc de la partie avec cette impression que ces rhums d’Haïti chez les IB (independant bottlers) louchent vers la Jamaïque mais tout en gardant leurs distances.

La suite se passera au rez-de-chaussée où quelques bonnes bouteilles nous attendaient également. Avec entre autres deux des carafes Armada de chez Neisson, les 1993 et 1995. Cette nouvelle rencontre avec ces beautés n’a fait que confirmer (après m’y être frotté lors de la soirée Neisson le samedi du dernier Whisky Live) que c’est vraiment très bon ! 🙂

Antigua+Principia

The Antigua Distillery 2012 et Foursquare Principia

Sur le même comptoir, deux autres bouteilles m’intéressaient plus car je n’y avait encore jamais goûté. Le Principia de chez Foursquare, sorti quelques jours plus tôt d’abord, avec son profil typique de la distillerie associé à une certaine amertume et une impression globale qui manque un peu “d’expressivité”. A côté de ce Principia, une bouteille juste vue en photo sur les réseaux sociaux jusqu’alors, une des dernières à sortir pour les 70 ans de Velier, nous venant d’Antigua, un 6 ans en brut de fût. Il est tout de suite ressorti face au précédent, un nez bien plus expressif et agréable, la bouche – tout de même un peu puissante – est dans la même veine, une sortie à guetter et peut-être la possibilité d’y tremper à nouveau les lèvres au Rhum Fest.

 

Comme je vous le disais plus haut, nous avons ensuite été gratifié d’un diner fort appréciable, c’est que ça creuse ce genre de dégustation en fin de journée. Je ne vous ennuierai pas à vous raconter ce que je mangé, mais je me suis régalé, même si le baba au rhum manquait cruellement de rhum ^^

Dinner

Entrée, plat et dessert !

3 thoughts on “La Maison (du Whisky) + Velier = une soirée réussie

  1. Bonsoir.
    Si toutefois vous me permettez, j’ose espérer que vous savez qu’il y a eu un Whisky Japonais qui a été numéro 1..mondial..
    Je suis amateur de bon whisky depuis plus de 45 ans (j’en ai..64..presque..65..).
    Je suis pareil pour les..très bons cigares..
    Bonne fin de soirée à vous..Denis.

    Like

  2. Bonjour.
    Désolé, alors excusez moi..
    Ce n’était ni une attaque, encore moins un reproche quelconque de ma part, je tiens à vous rassurer de suite.
    J’ai, cependant, fait l’école hôtelière, à l’âge de 15 ans, et au Luxembourg( 1969..), et, de plus, travaillé dans des établissements prestigieux.
    J’ai 64 ans aujourd’hui..presque..65, mais, je ne suis pas en reste, je vous rassure.
    Je connais, non seulement, la vinification, pour tous les vins, mais également le whisky dans son ensemble comme les scotch et autres..
    Je disais cela, en passant, pour ce whisky Japonais, car, c’est vrai, et de plus, il n’est pas mauvais.
    Il y a également de très bons rhum, brun comme ambré que je préfère au blanc.
    Bonne fin de journée à vous et bonne continuation dans vos recherches comme propositions en dégustations diverses..Denis.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s