Les dégustations : Quand l’Eure rencontre l’Aveyron, Rhum Twelve, trois nouveaux blends

Alors que j’écris ces lignes, se tient à La Table du Loup une masterclass tenue par Florent Caston, le master distiller (et bien plus) de Twelve, à laquelle je n’ai malheureusement pas pu me rendre :(. Mais ça ne va pas m’empêcher de vous parler de leurs nouveautés !

line up

Rhum Twelve – la gamme entière

C’est la troisième fois que je vous parle de Twelve. Avant tout une distillerie de whisky aveyronnaise, l’homme aux manettes ne cache pas son goût pour le rhum et le fait partager au travers d’embouteillages assez confidentiels mais très qualitatifs. Jusqu’à présent tous ces rhums ont été des blends, savamment assemblés par Florent (avec une exception très récente, un rhum d’Haïti en single cask). Je vous avais parlé des deux premiers, dans cet article et dans celui-ci ; deux réussites, qui avec leur identité propre m’avaient vraiment enthousiasmé ! Eh bien, les choses s’accélèrent puisque Twelve sort trois nouveaux blends. Avec le premier on reste sur le même blend que ceux dont je vous ai déjà parlé (pour rappel : assemblage de rhums de 3 à 8 ans, de la Jamaïque et de la Barbade. La proportion est presque la même que celle du premier embouteillage : 35% de Monymusk, 25% de Worthy Park et 40% de Foursquare). Mais ici, le vieillissement, plus long de quelques mois, s’achève par un temps passé en fût ayant précédemment contenu du porto. Le second est un assemblage de rhums de Jamaïque et de la Réunion et le dernier associe la Jamaïque (encore elle, oui Florent aime bien les rhums de cette île) et le Guyana. Nous allons en parler dans cet ordre.

Twelve – Jamaïque-Barbade – Porto finish – 63.5%

Au nez, on lui trouve immédiatement un lien de parenté (dans le style frère et sœur, plutôt que cousin par alliance au 3ème degré) avec le wine cask finish (Pomerol). Leurs points communs les plus évidents sont un côté beurré/crémeux et des notes fruitées sur la banane et la pomme, mais aussi une sucrosité de baies bien mûres. En plus de cette dernière, l’ascendance jamaïcaine se fait également sentir par ces arômes légers de vernis et d’olive. La Barbade se distingue par des notes boisées aux accents coco. Une très légère impression fumée se distingue aussi. Sur cette expression, les deux îles jouent pour moi à jeu égal. L’impression crémeuse laisse penser que la suite de la dégustation sera veloutée, on va bien voir. Les 63.5% ne sont clairement pas perceptibles, de manière inversement proportionnelle aux arômes, eux très expressifs.

En bouche, le degré d’alcool se fait remarquer, après avoir voulu nous amadouer au nez 😊 Une petite quantité suffit pour exploser en bouche. Les différents marqueurs sont bien plus liés entre eux et moins identifiables individuellement, mais l’ensemble est agréable, même si l’alcool est un peu trop puissant à mon goût. Autre point positif, il offre une certaine mâche, bien agréable.

La finale est assez longue et à nouveau sur une belle association des arômes propres aux deux îles (ou aux distilleries, pour être plus précis). On y retrouve les fruits, le boisé et la crème pour un savoureux mélange, qui devient plus sec au fil des secondes. Un fin voile de fumée vient se déposer sur les carcasses des arômes sur le point de disparaitre (C’est beau ce que tu dis Laurent ! Oui merci je sais, le ti’punch ça aide !).

Troisième déclinaison de ce blend Jamaïque/Barbade qui confirme que cette association fonctionne drôlement bien. Je pense tout de même avoir préféré les deux premiers, peut-être la (bonne) surprise initiale, du blend lui-même et de la variation avec le finish en fût de vin, était moins au rendez-vous sur cet ultime opus.

line up 2

Rhum Twelve – 5 blends et un single cask

Twelve – Jamaïque (WorthyPark) – Réunion (Rivière du Mat) – 63%

Au nez, Florent parvient à nous livrer une fois de plus un rhum au profil tout à fait singulier ! Les deux premiers arômes qui me sont venus à l’esprit sont ananas et fruits secs et pour être plus précis, je dirais ananas confit (voire les morceaux d’ananas que l’on trouverait dans un rhum arrangé, comme cuits, mais toujours avec une touche d’acidité tout de même) et dattes et figues séchées. Il est bien compliqué de déterminer quels arômes viennent de la Jamaïque et lesquels viennent de la Réunion. Des notes comme céréalières se font remarquer et de discrètes notes boisées complètent son profil. L’alcool est superbement intégré et ce nez « doux » (dans le sens pas sec) nous invite à vérifier si en bouche, la texture sera elle aussi douce et soyeuse.

En bouche, c’est justement plus sec que prévu mais l’on retrouve ce même ananas, ainsi que de surprenantes notes discrètement fumées. L’alcool est plus marqué qu’en bouche, mais si prudence et parcimonie sont au rendez-vous alors pas de danger.

La finale est longue et chaleureuse, dominée par l’ananas fumé. Alors oui, un ananas confit au rhum et fumé au bois de hêtre, c’est pas tous les jours, mais là on en tient un et on a pas envie de le lâcher.

Détonnant et surprenant ! Quel mariage et surtout résultat inattendu… Il a sans doute fallu en faire des tests pour arriver à ce résultat 😊

Twelve – Jamaïque (Worthy Park, Hampden, Monymusk) – Guyana (Demerara Distillers) – 61%

Au nez, nous sommes face à un beau rhum, chaud et relativement sombre. C’est le Guyana qui occupe le devant de la scène, un Guyana torréfié, cacaoté, aux accents mélasse, café… Le tout sans amertume mais avec de la gourmandise et de la profondeur. Ce n’est que dans un second temps que la Jamaïque fait son apparition avec un ananas acide qui réveille ce nez. Cette île apporte aussi un arôme d’olive verte en saumure pour une touche finale qui amène un surcroît de complexité. Une impression globale équilibrée et très évolutive dans le verre.

En bouche, on retrouve un parallèle presque parfait avec le nez. On a bien les notes torréfiées, chaudes et gourmandes alliées à une douceur bien présente, avec toujours la Jamaïque en embuscade qui permet à nouveau à ce rhum d’être plus complexe et équilibré.

La finale, elle longue et évolutive. C’est encore une fois ce Guyana torréfié qui ouvre le bal mais après quelques instants – et de plus en plus – c’est la Jamaïque qui prend le premier rôle avec son ananas en tête et des notes de distillation qui se font un peu métalliques sur la fin.

J’ai l’impression de me répéter… Twelve nous offre encore un blend quand même drôlement bien foutu ! On a vraiment l’essence de ce que pour moi un blend doit être : l’association des qualités de rhums aux origines différentes pour créer une association supérieure à la simple somme des parties.

samples

Rhum Twelve – Mes samples, pas loin d’être vides 🙂

Vous l’aurez compris, après avoir dégusté ces trois nouveautés, je deviens encore plus fan de ces rhums et j’attends avec impatience ce que Florent nous réserve 🙂

3 thoughts on “Les dégustations : Quand l’Eure rencontre l’Aveyron, Rhum Twelve, trois nouveaux blends

  1. Bonjour, les notes de dégustation sont vraiment top !
    Ça me donne vraiment envie de découvrir cette marque ! Avec sûrement le premier blend Jamaïque \barbade sans finition, si j’arrive a me procurer cette bouteille.

    Le single cask d’Haïti me tente aussi, le prix est un peu plus élevé mais sûrement justifier.
    Un retour éventuelle prévus pour celui-ci ?

    Bonne journée !!

    Like

    • Bonjour Mathieu,
      Merci du compliment ! En effet que de choses à découvrir chez Twelve 🙂
      Même si je crains que trouver une bouteille du premier blend puisse se révéler compliqué…
      Concernant le single cask d’Haïti, j’ai un échantillon, mais il faut que je trouve le temps de le déguster et d’écrire dessus ; pas prévu pour tout de suite.
      Bonne soirée !

      Like

      • D’accord merci. Il n’y a plus qu’à croisé les doigts pour la trouver.
        Je vais essayer de me procurer un sample également avant d’envisager de l’acheter!
        Bonne journée !

        Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s