C’est que ça prend de la place tout ça…

 

Si comme moi, vous avez commencé à acquérir des bouteilles de rhum depuis un moment, que vous dépensez trop pour votre passion et que vous ne faites pas les choses à moitié, alors vous êtes quelqu’un de bien ; mais surtout vous manquez de place pour ranger vos trésors liquides !
De la mélasse et encore de la mélasse.
Il y a quelques années, mes seules bouteilles de rhum (3 ou 4) étaient perdues au beau milieu de celle de vodka, whisky, porto, manzana et autre gin (cette fameuse bouteille de mauvais gin, qui a survécu à bon nombre de soirées et qui sera là pendant encore un bon moment…) dans un placard quelconque.
Et puis, il y a presque deux ans, j’ai attrapé ce virus de l’alcool de canne ! Là ça a commencé à sérieusement se compliquer niveau rangement.
Vous devez à ce moment-là faire face à plusieurs difficultés, telles que la place elle-même, l’organisation de vos bouteilles ou encore les négociations avec madame (ou monsieur) pour les mettre en valeur (et donc les mettre en plein milieu du salon ;)).
Je vais vous donner quelques astuces pour vous aider dans cette situation compliquée.
Tout d’abord, faites des choix.
Elles sont bien sécurisées, entre la grille et l’éléphant de garde
Vient un moment où vous n’aurez tout simplement plus la possibilité d’exposer toutes vos bouteilles sans que votre appartement ne ressemble au caviste du coin (même si ce caviste imaginaire aurait sacrément bon goût :D). Vous allez donc devoir choisir quelles bouteilles vous souhaitez exposer, généralement les meilleures/plus jolies, parce que quand même ça en jette !
Le meuble vitré est sans doute la meilleure option (et une des seules). Moderne ou ancien, c’est selon vos préférences et vos moyens ; j’ai la chance d’avoir les deux.
L’étagère achetée ou faite maison remplira également parfaitement cet office.
Choisissez bien la pièce où vos stockez vos bouteilles !
La chambre des enfants, par exemple n’est sans doute pas le meilleur endroit pour ça. Trop de risque de casse bien sûr ! Et accessoirement, mettre de l’alcool à portée de vos gamins n’est pas la meilleure chose à faire 😛
La salle de bain n’est pas bonne pour la conservation : trop de changements de température pour le liquide et d’humidité pour les étiquettes.
La cuisine en bien trop dangereuse, votre rhum à 5000€ (moi, je n’en ai pas mais vous, je n’en doute pas ;)) risque de se retrouver dans un plat cuisiné par votre mari ou votre femme en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
Attention à la chambre d’amis ! Ou plutôt attention aux amis que vous allez héberger dans cette chambre : vous allez devoir choisir uniquement des amis qui ne boivent pas d’alcool sous peine de voir vos bouteilles se vider sans vous ^^
La salle de séjour apparaît être le meilleur choix à tous points de vue.

 

En haut

 

Bon, vous avez votre pièce et votre meuble, bien joué !
Maintenant vous allez devoir vous posez la question de l’organisation de vos bouteilles.

 

Par style (français, anglais ou espagnol), par provenance (même chose que le précédent mais en plus poussé), bouteille ouverte ou bouteille fermée, taille des bouteilles ou encore couleurs des étiquettes (et alors, pourquoi pas ?! :D), vous avez des possibilités.

 

 

En bas
J’ai personnellement opté pour une solution proche de la première option. Dans mon armoire ancienne, j’ai les rhums de mélasse et dans le meuble plus moderne, les rhums de jus de canne.
Comme ça je sais où trouver quoi, et mine de rien ça aide lorsque l’on commence à avoir une tripotée de bouteilles.

 

Le souci : l’étagère à rhums agricoles offre une contenance limitée et ma réserve de Martinique ne cesse d’augmenter et de prendre une part plus importante dans ma collection. Je dis de Martinique car c’est sans nul doute de là que viennent la majeure partie de mes rhums élaborés à base de vesou (avec quelques bouteilles de Guadeloupe et d’autre d’Haïti, les fameux clairins). En deux mots : elle est pleine et me voilà bien dans la bagasse 😦
Des espagnols (du moins au premier plan)
Du côté des industriels, j’ai récemment réorganisé tout ça et mis les – quelques – rhums de tradition espagnole ensemble (Guatemala, Puerto Rico, Pérou, République Dominicaine et autre Panama). Ce sont définitivement ceux que j’apprécie le moins ; ils sont trop doux/simples/sucrés/caramel à mon goût.
Les rhums de tradition anglaise, eux, sont de l’autre côté (Barbade, Jamaïque, Trinité-et-Tobago et bien sûr, Guyane Anglaise avec les rhums que vous savez ;)).
Là j’ai encore un peu de place, ça se remplit moins vite côté mélasse que côté agricole, ou plutôt, je triche, vous allez voir pourquoi sur les photos suivantes ^^.
Mais voilà, à un moment vous voudrez avoir quelques bouteilles en double, voire plus, histoire d’avoir des réserves. C’est alors mission impossible pour faire rentrer ça dans vos armoires et sur vos étagères. Vous allez donc devoir ruser.
Un Bally et un Cadenhead perdus derrière des pulls 😀

 

Mon truc à moi : utiliser des espaces imprévus. J’avais trop de place dans mon placard à vêtements et maintenant, je manque de place pour mes vêtements. Ils se sont faits coloniser par mes bouteilles.
Mes autres alcools ont carrément été relégués à un endroit caché à la vue de tous et ne voient que très rarement la lumière du jour (non, ils ne sont pas dans mes toilettes…).
Et un Malecon perdu au milieu des Demerara de Velier 🙂
J’ai dû enlever un paquet de trucs pour que les bouteilles soient visibles, des dossiers (qui n’ont rien à faire là non plus…), des pulls et un jogging.
La profondeur du placard est là pour faire marcher votre imagination fertile 😀
Et sinon, je pense que je viens d’écrire la plus longue légende de photo de l’histoire des légendes de photo !

 

Et ce n’est pas fini ! Ou allez-vous mettre vos rhums arrangés et vos samples ?!
Personnellement j’ai dû réquisitionner encore un autre petit placard pour ces derniers.

 

Des Ti’arrangés de Ced’ bien sûr et quelques autres faits maison, plus un magazine bien connu dans le fond 🙂
Il y en a partout ! Et je suis bien content ! Ma femme sans doute un peu moins et elle est bien gentille de me laisser faire 😉

2 thoughts on “C’est que ça prend de la place tout ça…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s