"Tâter le cul des vaches" au Salon de l’Agriculture – Bonus

Mon salon de l’agriculture côté rhum ne s’est pas réduit à ce que je vous ai raconté la semaine dernière.
 
Comme vous pouvez l’imaginer, la plupart des régions de France étant représentées, les départements et les territoires d’Outremer ne sont pas en reste. Plusieurs stands offraient des mets des îles, solides et liquides 🙂 Vous serez surpris d’apprendre que je me suis plus intéressé à cette dernière catégorie.
 
La Martinique

Deux types de stands nous étaient offerts, les deux proposant des bouteilles à la vente et des boissons à consommer sur place. Mais certains étaient clairement plus axés sur l’aspect bar, avec leur lot d’amateurs utilisant leur coude de manière intensive.
Les autres étaient plus là pour vendre des bouteilles que des verres, même s’ils proposaient tous des dégustations de leurs produits.

On retiendra dans cette seconde catégorie deux lieux dédiés aux rhums de Martinique, l’un proposant des rhums de presque toutes les distilleries de l’île dans une ambiance plus “feutrée”, même si ce n’est sans doute pas exactement l’adjectif qui convient étant donné le monde amassé devant le comptoir…

Je ne m’y suis pas attardé mais j’ai bien aimé l’idée de leurs vitrines mettant en exergue l’intégralité du terroir martiniquais de par leur sélection de bouteilles.

Le second stand dans le même style était celui dédié à Clément et JM.
Une ambiance assez “remarquable” avec un groupe de joyeux lurons qui essayaient de démontrer leurs talents de choristes.

Clairement à voir le visage et le côté “métronome” de certains, je me suis laissé dire que les bons produits servis par les charmantes hôtesses n’étaient pas étrangers à cette soudaine vocation chantante (il était environ 13h00 soit dit en passant).

A retenir : une carafe JM 1845 à 80€ ! Un confrère n’a pas hésité longtemps avant de ranger cette bouteille dans son paquetage.
Ce que c’est bon !

Parmi les marques bénéficiant de leur propre espace, nous avions cette année Bielle, célèbre distillerie de Marie-Galante, étant souvent considérée comme la meilleure de l’île (qui a dit, de toute la Guadeloupe ?).

Ils proposaient, entre autre, cette année leurs nouveautés pas encore sorties en métropole dont le Brut de Fût 2007. Je vous ai déjà parlé du 2003, qui est tout simplement exceptionnel, même si je déplore sa récente augmentation de prix ; ça ne m’a pas empêché d’en racheter une après la disparition prématurée de la première (à laquelle je ne suis pas étranger).

Quoi qu’il en soit j’avais pu goûter cette version 2007 chez A’Rhûm et il m’avait bien plu. Plus boisé que le 2003 mais toujours de très bonne qualité. Quand j’ai vu le prix, je n’ai pas hésité longtemps ! A 60€, c’était vraiment une affaire et je ne me suis donc pas privé (oui j’aurais même dû en prendre plusieurs…).

A 530€, en revanche, je ne me suis toujours pas pris la carafe 1994 brut de fût… Un jour, un jour… Un jour ? Un jour !

Plein de jolies choses !

Pour finir j’aimerais parler d’une boutique présente sur le salon : Rhums et Cocktails.

Ils ont pour l’instant deux boutiques, une à Nantes et une à Brest mais ont déjà pour projet d’en ouvrir une troisième dans l’est de la France.

Outre leur très large choix de bouteilles, dont quelques raretés, telles que le Séverin 10 ans ou encore la Cuvée Princesse de Trois Rivières (qui a fait le bonheur de quelques confrères ;)), ce qui m’a bien plu c’est la gentillesse, l’amabilité et la passion du patron. Vraiment super sympa et disponible !

Si vous êtes d’un autre coin de la France et ne voulez pas attendre qu’une boutique ouvre vers chez vous, vous pouvez visiter leur site internet de vente en ligne à cette adresse, qui est pas mal foutu :
http://www.rhums-cocktails.com/

Si je devais conclure sur mon expérience “Salon de l’Agriculture”, je dirais que ça a été très intéressant et sympa de découvrir, non seulement le concours général agricole, mais aussi le salon en lui-même, que je ne connaissais pas.

Je ferai mon possible pour y retourner l’année prochaine, pour à nouveau faire partie du jury rhums et je vais aussi élargir mes possibilités pour aller déguster et juger d’autres produits, parce que, par exemple, goûter plein de magrets séchés, et bien ça me botterait bien aussi 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s