La ligne 4 ou ma route du rhum – 1er arrêt : Saint Placide

Bonjour et bienvenue sur la ligne 4 du métro parisien !
Nous ne ferons que trois arrêts : Saint Placide, Etienne Marcel et Château d’Eau. C’est l’ordre dans lequel ces stations se présentent lorsque je viens de Montparnasse.
Je pensais d’ailleurs faire une suggestion à la RATP pour supprimer les stations inutiles entre celles-ci, mais je ne suis pas sûr que ça passe :p
Nous débutons donc sur la rive gauche, premier arrêt : Saint Placide.
Arrivée rue de Rennes à la sortie du métro, quelques mètres à peine sur la rue de Vaugirard et hop virage à droite dans la rue de l’Abbé Grégoire ; allons voir au numéro 20.
Christian de Montaguère, l’Art de vivre aux Caraïbes.
 
Sympa le code couleur n’est-il pas ?
Une boutique au nom prometteur et la devanture nous confirme cette première impression, j’aime particulièrement le choix des couleurs : blanc et vert.
Voilà le moment toujours un peu périlleux de l’entrée dans un magasin avec une poussette et là il y a toujours deux cas de figure : un sympathique et disponible vendeur qui vient ouvrir la porte ou alors des contorsions, une jambe en opposition et quelques acrobaties. Et ici, à moins que la boutique ne soit bondée, on se situe dans le premier cas de figure. On arrive sur un rez-de-chaussée assez spacieux avec au centre de la pièce un cube qui fait office de table de dégustation et de réserve de bouteilles pour cette même dégustation, et je peux vous dire qu’il peut contenir plus qu’il n’y parait ! 🙂
A notre droite, un mur entièrement couvert de rhums vieux, agricoles dans un premier temps, puis traditionnels un peu plus loin. Pour l’une comme pour l’autre des deux familles il y a l’embarras du choix, mais avec une offre de rhums agricoles vraiment impressionnante.
En face, des produits gastronomiques des Caraïbes, des chocolats, des pâtes de fruits (excellentes !), des sauces, des plats cuisinés, du piment sous plein de formes (ce qui est tout à fait pour me plaire) et encore plein d’autres choses.
Ce n’est qu’après avoir regardé autour de moi que je me suis posé la question : où sont les rhums blancs ?
Réponse : au premier étage. Et oui, car il y a un étage, auquel on accède par un escalier dissimulé au fond du magasin. A ce premier étage, tout un tas de nouveaux trésors : les rhums blancs donc, mais aussi les rhums arrangés, des produits de beauté (oui des Caraïbes, vous commencez à saisir le principe ;)) et quelques livres et objets de déco.
A vrai dire, je n’ai pu profiter des produits du premier étage que de très rares fois, poussette oblige. Heureusement pour moi, le rez-de-chaussée est rempli de suffisamment de merveilles pour combler tout amateur de rhum.
Niveau conseils, l’équipe qui vous accueille n’est pas en reste et pourra vous guider dans vos achats de manière avisée.
Quelques bouteilles achetées sur place et qui sont emblématiques pour moi de mes acquisitions chez Christian de Montaguère (oui surtout de l’agricole ^^) :
Après cette présentation des lieux, voilà mes observations plus personnelles dans le désordre :
– Tentez des produits gastronomiques si vous êtes venu pour le rhum et inversement. Il y a des deux côtés de belles choses à découvrir.
– Ils ont un nombre de bouteilles ouvertes impressionnant, l’occasion de goûter plein de choses !
– Laissez-vous aller à l’Art de vivre aux Caraïbes, comme je le disais, découvrez tous les produits de ces îles paradisiaques, mais prenez aussi le temps de vous laisser bercer par la musique du cru et appréciez l’ambiance un peu plus intime du “salon” au premier étage.
– Si jamais votre première impression laisse à désirer, donnez-leur une seconde chance. Certains moments de la journée sont particulièrement chargés et la boutique bondée, il se peut aussi, tout simplement, que Christian ou Jerry aient une mauvaise journée pour une raison ou pour une autre. Cela est une exception, retournez-y J
– C’est super sympa après quelques visites et discussions de se faire tutoyer (moi je trouve !) 🙂
– Si vous êtes un visiteur curieux, humble et intéressé vous serez comblé. Il est plus intéressant pour n’importe quel vendeur d’avoir affaire à ce type de client plutôt que quelqu’un qui vient en disant : « Bonjour, je voudrais une bouteille de ça. Au revoir » et cela est donc le cas chez Christian de Montaguère. Bien sûr ils vont s’adapter à chaque client mais il y a beaucoup à « retirer » de votre visite si vous y venez ouvert d’esprit.
– Bielle 1994, aaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
– Les dentelles de coco sont une drogue pour mon fils (et donc peut-être pour le vôtre) ! 😀
– Christian qui ouvre une bouteille rien que pour moi, que je puisse la déguster, ben ça fait drôlement plaisir (bon j’imagine bien qu’il ne l’a pas jetée ensuite et que d’autres ont pu en profiter, mais quand même :))
– Et pour finir, le savon jojoba/citronnelle est vraiment super agréable.
A bientôt pour notre prochain arrêt 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s