Jamais vous n’aurez lu autant de fois le mot “Compagnie”

Salut la compagnie ! Vendredi a eu lieu chez Christian de Montaguère, une autre soirée très sympa, cette fois-ci en compagnie des Indes (ah non j’ai déjà fait cette blague et elle n’était déjà pas drôle – peut-on même la qualifier de blague ?), en compagnie de Florent Beuchet, créateur et propriétaire de la marque Compagnie des Indes, embouteilleur indépendant français.

Pas de nouveau produit à nous faire découvrir (si ce n’est une petite surprise en fin de soirée), mais des rappels sur la genèse de la marque et sur la vision de Florent concernant son métier, sans oublier les responsabilités qui vont avec. Il nous aura également parlé de son récent séjour dans les Caraïbes et de certaines de ces rencontres lors de ce périple (petite sièste chez Foursquare et réveil par Richard Seal :D). Je n’oublie pas la dégustation des blends de la marque et ainsi que de quatre singles casks/small batchs.

single-casks

Trois single casks et un small batch de la Compagnie des Indes 

Pour moi, qu’y-a-t’il eu à retenir de cette soirée ?

Tout d’abord que la gamme de blends est pas mal foutue pour mettre un pied dans le rhum. Comme expliqué par Florent et écrit sur les bouteilles, il y a du sucre ajouté dans les vieux (15g/L pour le Latino et 10g/L pour le Caraïbes), tandis que le Tricorne – le blanc – est un assemblage mélasse/pur jus/arrack, pas inintéressant. C’est ce dernier qui lui a d’ailleurs donné le plus de travail, avec dix-sept essais sur une durée de presque un an.

Ensuite, nous avons des ingrédients clairement indiqués sur les bouteilles (rhums et sucre), un âge écrit correspondant au rhum le plus jeune entrant dans l’assemblage ; niveau transparence et honnêteté, on est plutôt bien. Il en profite pour égratigner certaines autres marques qui sont loin de faire preuve des mêmes qualités. Vous trouverez par ailleurs les informations “habituelles” pour les single casks, telles que les dates de mise en fût et d’embouteillage, le numéro du fût, la distillerie de provenance (sauf exception dans le cas où la distillerie souhaite rester secrète)… Il n’y a qu’une information qui selon moi manque sur la bouteille : le temps de vieillissement passé sous les tropiques et celui passé en Europe.

Autre chose qui n’est pas si courant, Florent parle sans souci des “brokers”, ces entreprises qui achètent énormément de rhum aux distilleries, soit en fûts, soit en vrac et qui les revendent ensuite aux embouteilleurs indépendants. Il ne se fait donc pas passer pour un “aventurier” du rhum qui irait chiner chez les producteurs la perle rare avec tout le folklore que cela implique (à ma connaissance, seul Velier fait celà). Bien sûr cela ne l’empêche pas de déguster énormément de fûts avant de jeter son dévolu sur un en particulier, qui correspond à ses attentes. C’est ensuite lui qui procède à la réduction alcoolique (dans le cas où il ne s’agit pas d’un brut de fût bien sûr).

florent

Florent Beuchet d’adressant à la compagnie attroupée

Pour finir, comme je vous le disais en introduction, Florent vient de passer un mois dans les Caraïbes à visiter de nombreuses distilleries réparties dans neuf pays. Le but, outre rencontrer les producteurs et découvrir leurs techniques d’élaboration, était de mettre la main sur des fûts sur place et ainsi pouvoir mettre en bouteille des rhums sans passer par des intermédiaires, des rhums intégralement vieillis sous les tropiques. Il n’en a pas tellement plus dit et j’aurais aimé poser plus de questions à ce sujet, malheureusement j’ai dû partir avant la fin de cette petite sauterie et n’ai donc pas pu en apprendre plus.

Comme je vous le disais, nous avons même pu déguster un rhum pas encore embouteillé (et pas encore “terminé” à vrai dire), ainsi servir de cobaye et donner notre opinion. Comme je lui ai dit, selon moi, il y a encore du boulot 😛

C’est ainsi que s’est achevée cette sympathique soirée passée en compagnie de nombreux autres amateurs souhaitant en savoir plus sur la Compagnie des Indes 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s