Les dégustations : Chantal La Mauny – supplément

Il y a quelques semaines de cela, je vous parlais de deux embouteillages réalisés par Chantal Comte, provenant de la distillerie La Mauny et sortis dans la gamme La Tour de l’Or. Vous pouvez retrouver ces notes dans cet article.
Nous étions sur des bruts de fûts millésimés 2001 et 2006, tous deux vraiment très bien sélectionnés et simplement foutrement bons !

 Un peu plus tard cette année, une troisième Tour de L’Or La Mauny sortait, mais cette fois-ci il s’agissait d’un single cask (les autres ne l’étaient pas) de 2005, toujours brut de fût, à 51.5%. Rappelez-vous que la Confrérie du Rhum avait aussi sorti son embouteillage La Mauny 2005 en début d’année, dont je vous parlais ici-même.

 

Après avoir été très positivement marqué par les 2001 et 2006 (même si peut-être moins que Cyril, qui a été dithyrambique à leur sujet), j’avais hâte de me frotter à ce single cask 2005, dont j’avais entendu beaucoup de bien.

chantal la mauny x 3

Chantal Comte La Tour de l’Or – La triplette La Mauny

Place donc à la dégustation.

Au nez, il se passe un paquet de choses et c’est bien ! Ce qui a heurté mes parois nasales en premier, ce sont les notes de bois et d’épices (très présentes), on remarque également que le degré alcoolique est drôlement bien dosé. Heureusement, des touches fruitées font aussi leur apparition sous forme de pomme et d’orange, qui apportent fraicheur, gourmandise et équilibre. Un voile de tabac vient compléter ce joli premier nez. Avec du repos, il devient plus chaleureux grâce à des notes de caramel et d’autres torréfiées ; il demeure toujours très porté sur les épices.
Un nez complexe, relativement évolutif et, tout simplement, très agréable.

En bouche, il se fait un peu plus vif, l’alcool se fait plus présent (un peu trop ?). Sans surprise, le boisé épicé se taille toujours la part du lion. Mais heureusement, des éléments “secondaires” amènent gourmandise et (relatif) équilibre, je veux parler du zest d’orange et de son acidité, du tabac et d’une étonnante impression sucrée. Peut-être pas au niveau (très élevé) du nez, mais il n’y a pas à se plaindre 🙂

La finale est longue et reste intense un bon moment, ce qui est fort appréciable. Elle se fait légèrement asséchante, à nouveau sur les épices et le bois mais aussi l’orange. Chaleureuse, elle vous réchauffe avec ses notes torréfiées et légèrement poivrées. Lors de ma première dégustation elle devenait trop boisée au fil des minutes, mais c’était moins vrai lors de la seconde.
Ce rhum m’a d’ailleurs laissé une meilleur impression la deuxième fois que je m’y suis penché.

Chantal-Comte-La-Tour-de-LOr-2005-La-Mauny-515°-70cl mod

Chantal Comte La Tour de l’Or – La Mauny Single Cask 2005 brut de fût (crédit photo : Rhum Attitude)

Je dois avouer avoir été moins emballé que par les deux millésimes 2001 et 2006, même s’il confirme l’exceptionnelle sélection de Chantal Comte, puisque ce single cask 2005 est tout de même très bon.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s