Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022

L’année des retrouvailles ! Pas de Salon de l’Agriculture en 2021, pas de Concours Général Agricole, pas de claque sur le cul des vaches… Mais voilà, 2022, les nombreux acteurs de la vie agricole (au sens très large) ont à nouveau pu se retrouver Porte de Versailles pour l’un des plus gros salons de France (peut-être même le plus grand).
Dix jours de concours, de présentations de produits régionaux et de matériel agricole, de conférences, de dégustations et de tapes sur le postérieur de massives représentantes de la race bovine.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Rhum blanc Indication géographique de la Guadeloupe (50% et moins)

Parmi toutes ces choses à voir, vous vous en doutez, j’ai passé le plus clair de mon temps au Hall 5.1, où étaient présents les produits des régions de France d’Outre-Mer. Mais chaque chose en son temps et commençons donc par le commencement : le Concours Général Agricole avec sa catégorie Rhums et Punchs.
Cette année encore, j’étais juré pour cette compétition aux retombées évidentes pour les producteurs récompensés. Pas loin de deux heures furent nécessaires pour départager nos dix échantillons dans la catégorie “Rhum blanc Indication géographique de la Guadeloupe (50% et moins)”. Il y a toujours des débats au sein du jury, avec parfois des incompréhensions, voire de petits accrochages. Pour cette session 2022, tout s’est déroulé dans la bonne humeur, même s’il est parfois compliqué de discuter avec d’autres jurés qui ont une expérience rhums très maigre et qui veulent calquer leurs connaissances d’autres spiritueux sur les eaux-de-vie de canne.
Bref, voici les médailles que nous avons attribuées (bien sûr sans connaitre les heureux élus, jusqu’à ce que les résultats soient annoncés) :
Médaille d’or : Bielle 50%
Médaille d’argent : Reimonenq – Cœur de chauffe 50%
Médaille de Bronze : Bologne 50%

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Bielle Genou-Cassé, Bielle Canne Grise, Bielle Baltazia

C’est avec le sens du devoir accompli, que je me mis en chemin vers le Hall 5.1, pour y découvrir, comme à chaque fois, les nouveautés polynésiennes mais aussi des cuvées Bielle à côté desquelles je serais passé, pour finir en faisant un petit tour à la Réunion. Voilà le programme, suivez le guide.

A l’entrée du hall cependant, un mauvais souvenir m’est très vite revenu : l’odeur de friture omniprésente. Le genre de fumet qui non seulement parfume vos vêtements durablement mais rend bien compliqué la dégustation… Et pour en rajouter une couche : pas de verre à dégustation mais des petits gobelets en plastique (et comme chaque année, je me dis que j’aurais dû garder un verre du CGA pour le reste de la journée ; un jour peut-être je ne serai pas idiot).

Qu’à cela ne tienne, je me dirige d’un pas décidé vers le premier stand en vue : Bielle. La distillerie de Marie-Galante occupe une place de choix, chaque année, juste derrière les portes d’entrée. Une bonne quinzaine de bouteilles trônent sur le comptoir et obligent à faire une sélection, car, autre point à souligner : il n’y a pas de crachoir ; tout file directement dans le cornet, alors même si les doses servies sont bien maigres, mieux vaut ne pas tout goûter afin de ne pas se mettre à chanter en compagnie de bons vivants avinés.
Seules cinq ou six bouteilles furent laissées de côté, essentiellement les blancs classiques. Voici mes notes prises à la va-vite, dans les conditions décrites plus haut et donc pour le moins loin d’être optimales.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Bielle Ambré 44%, Bielle Premium Ambré 45%, Bielle Ambré 50%, Bielle Odyssée 2019 Blanc Premium 55%, Bielle Odyssée 2019 Ambré 55%

Bielle Genou-Cassé, Bielle Canne Grise, Bielle Baltazia
Les trois parcellaires d’abord (tous au degré emblématique de MG, 59%), avec une nette préférence pour le Baltazia, que je n’avais encore jamais dégusté. Vient ensuite la Canne Grise, auquel j’ai trouvé un manque d’homogénéité nez/bouche. Et enfin le Genou Cassé, le moins à mon goût du trio.
Bielle Ambré 44%, Bielle Premium Ambré 45%, Bielle Ambré 50%, Bielle Odyssée 2019 Blanc Premium 55%, Bielle Odyssée 2019 Ambré 55%
Je suis ensuite assez logiquement passé sur les ambrés de la maison, et là il n’y en a pas moins de cinq… même si l’un est en fait un blanc qui a voyagé en goélette pendant deux mois seulement.
Pour résumer, les deux Premium (comprenez double distillation) se démarquent assez nettement des autres, dont certains sont même un peu plats.
Les Rhums Vieux de Marie-Galante 2008/2016 48%
Il est bien distillé chez Bielle mais sous une autre marque. On saute clairement un ou deux échelons en arrivant des ambrés, avec naturellement un boisé présent et cet anis/réglisse/orange amère typique de la distillerie. Moyen plus.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Les Rhums Vieux de Marie-Galante 2008/2016 48%, Bielle Brut de Fût 2014/2021 56.9% et Bielle brut de fût premium 2011/2018 54,1%

Bielle 2011/2021 45%
Vraiment très bien pour un réduit ; l’alcool est juste comme il faut et tout est très bien en place. Gourmandise, complexité et identité sont au rendez-vous.
Bielle Brut de Fût 2014/2021 56.9%
Un beau brut de fût de la distillerie dans la lignée des 2012, 2010 etc…
Bielle brut de fût premium 2011/2018 54,1%
Ce rhum de 6 ans a passé 8 mois sur le bateau Tres Hombres, ce qui est exceptionnellement long et qui vient d’un souci douanier à son arrivée en France, ce qui l’a obligé à refaire un tour de voile. Quoi qu’il en soit, il est exceptionnellement bon et fait clairement partie des meilleurs rhums que j’ai dégusté sur la journée.
Bielle Confrérie du Rhum fût 106 52.6%
Dur de passer après le précédent, du coup ce 2009 semble moins aimable même s’il garde cette trame typique réglisse/orange amère.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Rhum T 40%, Rhum T 55% et Rhum T Parcellaire 62%

Après cette “mise en bouche” guadeloupéenne, direction le Pacifique et la Polynésie Française, avec comme première escale la distillerie Taha’a. Les rhums du domaine Pari Pari sont toujours sur ma liste quand je me rends au Salon de l’Agriculture. Une triple raison à cela : une très grande qualité des produits, des nouveautés régulières et un maître d’œuvre (Laurent Masseron) passionnant. Cette année, il n’a malheureusement pas pu venir mais cela ne m’a pas empêché de profiter de leur large gamme, en commençant par les blancs.
Rhum T 40%
Habitué à la version classique à 55%, j’avais un peu peur d’un manque d’intensité. Eh bien pas du tout, ce 40% est déjà très expressif et est une très jolie entrée en matière vers le 55%, qui, classique à lui-même, est toujours aussi unique et plaisant.
Rhum T Parcellaire 62%
Cette identité justement ne se retrouve que partiellement sur ce tout nouveau parcellaire. Il développe son profil propre tout en gardant la colonne vertébrale de la distillerie. Petit bémol sur la puissance alcoolique, qui se ressent.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Rhum T VSOP 43%, Rhum T VO 50%, Rhum T ambré brut de fût 66%, Rhum T élevé sous bois fût de Madère 58% et Rhum T Paille 45%

Rhum T VO 50% (4 ans)
Le bois est plus présent que sur le Paille (sur lequel je n’ai pas pris de notes), bien sûr, mais ce rhum nous offre une jolie association entre jus et fût. La bouche est à l’intersection des deux mondes et est vraiment réussie, avec en prime un côté beurré très gourmand.
Rhum T VSOP 43% (5 ans)
Moins vif et plus boisé sur les fruits à coque torréfiés (et ce beurre). Bouche douce et toujours sur ce boisé très gourmand. Les 43% marchent bien même si quelques degrés en plus ne feraient sans doute pas de mal à ce rhum.
Rhum T élevé sous bois fût de Madère 58%
Sur les trois ESB de la maison, seul ce “finish” Madère était en dégustation cette année. Je parle de finition mais elle représente la moitié du court vieillissement de ce rhum, puisque après 6 mois en fût de bourbon, il a passé 6 mois en fût ex-Madeira. L’attaque est sucrée et l’alcool maîtrisé. Le rhum blanc est relativement discret mais revient sur la finale.
Rhum T ambré brut de fût 66%
Mis en fût à la sortie de l’alambic – zéro réduction. Il aura passé 12 mois en fût de bourbon. On retrouve tout à fait le blanc avec une touche de beurre. L’attaque est douce puis l’alcool croît assez puissamment. Grosse sucrosité et exotisme. L’alcool marque le palais.

J’ai beaucoup apprécié ce tour par la distillerie Taha’a, qui outre l’identité forte de ses jus, se distingue également par des rhums peu vieillis à l’équilibre notable.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Tamure Rhum Blanc 56%

Deuxième arrêt polynésien, à la distillerie Moux et ses rhums Tamure. Paradoxalement, c’est sans doute les rhums de cette provenance que je connais le moins, alors que c’est la plus ancienne distillerie de l’archipel. Il était donc temps que je rattrape mon retard et me penche sur leur production, d’autant que deux bouteilles un peu particulières étaient présentées. Ces deux jolis flacons ont été créés pour rendre hommage au fondateur de la distillerie, David Moux et sa femme Hélène.
Tamure Rhum Blanc 56%
Le nez est original puisqu’il développe entre autres des arômes de caramel, avant de revenir sur un profil plus classique de pur jus sur alambic. À noter la belle texture.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Tamure Rhum Cuvée Hélène 55% et Tamure Rhum Cuvée David 60%

Tamure Rhum Cuvée Hélène 55%
Voici une bouteille unique, puisque c’est le seul rhum de Polynésie aussi âgé. Il a passé 15 ans en fût, sans ouillage. Expérience hyper intéressante où l’on arrive encore à percevoir la matière première alors que le bois est très présent mais de manière profonde et complexe (empyreumatique, torréfié…). La longueur est également au rendez-vous. Superbe.
Tamure Rhum Cuvée David 60%
Il s’agit d’un assemblage de trois millésimes : 2010, 2015 et 2017. Il se révèle plus vif avec des notes encore “vertes”. Le boisé est bien plus discret et l’ensemble créé une réelle identité là encore.

J’ai bien fait de m’arrêter du côté de Tahiti moi !

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022 – Sublim’ Canne 45% et Sublim’ Canne 55%

Dernière escale de la journée sur l’Île de la Réunion et la distillerie La Part des Anges. Ce n’est pas la première fois que je fais une halte à ce stand et c’est toujours avec plaisir que je déguste de nouveau leurs rhums. Cette année, j’ai même prolongé mon arrêt pour découvrir leurs eaux-de-vie de fruits.
Mais commençons par les eaux-de-vie de canne. Ces rhums sont mono-cépages, parcellaires et reposent un an minimum en dame-jeanne après la distillation. Depuis quelques temps deux versions sont proposées : l’historique à 45% et une seconde à 55%.
Sublim’ Canne 45%
Grosse fraîcheur végétale et fruitée. On a aussi la typicité des purs jus sur alambic. Gras, sucré, fruits et verdeur/fraîcheur. Vraie eau-de-vie de canne.
Sublim’ Canne 55%
Plus exotique à dominante mangue et toujours l’identité pur jus/alambic. L’alcool est bien en bouche (après avoir été un peu marqué au nez). Là encore, la texture est séduisante et l’impression globale est pleine d’exotisme. Il m’a laissé une meilleure impression qu’il y a deux ans.

Concours Général Agricole et Salon de l’Agriculture 2022La Part des Anges, eaux-de-vie de Tangor 53%, de Goyavier 52%, de Mangue, 47% et d’Ananas Victoria 45%

Un mot sur les alcools de fruits maintenant, avec une gamme composée de 5 expressions. Voici mes impressions sur les trois dégustés. L’Ananas Victoria et la Mangue (de variété José) sont à la fois fins et gourmands, complexes et reconnaissables. Vraiment un joli travail. Le Tangor (agrume local) est plus expressif et ne laissera votre palais tranquille qu’au bout de vingt bonnes minutes.
Ce n’est pas sans avoir goûté une liqueur mangue passion (eau-de-vie de Mangue José et sirop de passion) et avoir acheté une bouteille pour un cadeau, que je pris congé pour aller boire des bières dans les autres halls du Salon de l’Agriculture, mais ça, c’est une autre histoire ! 😀

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s